Le constructeur EFI change de main

Son nouveau propriétaire mise sur une pénétration accrue sur le marché du jet d'encre numérique, de l'automatisation industrielle et les logiciels.

Pour environ 1,7 milliard de dollars, Electronics For Imaging (EFI) va entrer dans le groupe Siris Capital Group. Le constructeur de solutions d'impression numérique basé aux États-Unis dans la Silicon Valley a annoncé, le 15 avril, la signature d'un accord avec un membre de cette société de capital-investissement américaine.

EFI peut encore solliciter d'autres solutions d'acquisition auprès de tiers pendant une période de 45 jours civils. EFI aura le droit de résilier le contrat, pour une proposition d'achat supérieure, sous réserve des termes et conditions du contrat.
Si la transaction proposée est bien validée au terme de cette période, elle devrait être finalisée d'ici le troisième trimestre de 2019.

"Nous sommes convaincus que cette transaction offre une valeur immédiate et supérieure à nos actionnaires, tout en nous fournissant un partenaire capable d'apporter une expertise stratégique et opérationnelle à notre activité", déclare Bill Muir, directeur général d'EFI.

Frank Baker, cofondateur et associé directeur de Siris, ajoute : "EFI est à l'avant-garde de la transition numérique dans l'industrie de l'imagerie et de l'impression, avec un solide héritage dans les logiciels et une culture de l'innovation. Nous pensons qu'en établissant un partenariat avec Siris, EFI sera bien placé pour saisir cette opportunité de transformation avec une pénétration accrue sur le marché du jet d'encre numérique, de l'automatisation industrielle et des logiciels."

EFI a également annoncé des résultats préliminaires pour le premier trimestre 2019 de 220 à 225 millions de dollars de chiffre d'affaires.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...