Le SIPG qualifie l'avenir de préoccupant

Le Syndicat des importateurs en matériels graphiques confirme l’orientation des investissements sur les nouvelles technologies en particulier celle du Computer to Plate. Mais, globalement, ces investissements fléchissent et les marges fondent.

On nous communique Avec un total de 170 CtP installés en 2001, les ventes ont augmenté de près de 12% en unité par rapport à 2000. Si les investissements en format 8 poses restent stables, le format 4 poses démarre désormais avec un taux de croissance de l'ordre de 60%, signe que cette technologie est maintenant bien acceptée et qu’elle s’adapte au besoin et au budget de chacun. Ces chiffres ne doivent cependant pas en masquer d'autres qui laissent des interrogations sur les orientations futures. L'investissement global en matériel neuf, tous produits prépresse confondus, a diminué de 17,5 % entre 2001 et 2000 avec une diminution plus importante dans les ventes indirectes. Disparition de trois revendeurs Il faut noter notamment la défaillance de 3 revendeurs importants dans les arts graphiques. Cette situation n'est pas sans conséquences sur les effectifs des importateurs qui ont régressé de 12,5 % en moyenne en 2001. Certains marchés tels que ceux des scanners enregistrent des diminutions très significatives des ventes ce qui a conduit certains importateurs à réajuster leur structure. Cette situation ajoutée à une dégradation continue des marges est jugée comme "préoccupante" par l'ensemble des membres de la commission. Elle risque de poser un problème quant à la taille critique nécessaire pour assurer les services qu'exigent aujourd'hui les professionnels. Ce contexte, qui dépasse le cadre national, a déjà eu pour effet le regroupement de plusieurs fournisseurs de consommables et de matériels pour les industries graphiques.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...