Papier : Condat vise l’exportation

Le papetier périgourdin investit dans un raccordement ferroviaire qui reliera directement le site du Lardin au port du Havre dès l’année prochaine.

Le

La construction de cette ITE (installation terminale embranchée), rapporte notre confrère La Tribune débutera dans les prochaines semaines. Elle a été confiée à une filiale de la SNCF, la société VFLI.

Cet investissement fait partie d'un vaste mouvement de modernisation du site entrepris en 1999. Cet effort de rationalisation doit permettre aux Papeteries de Condat, grand producteur de couchés modernes, de gagner 25 à 30 % de gains de productivité.

A l'heure actuelle, via l'entrepôt de son sous-traitant, la Société Vézérienne de Logistique, Condat expédie 50 000 tonnes par an à destination des Etats-Unis, du Canada et de l'Australie.

Grâce à ce nouvel investissement, dont le montant atteint 2,85 millions d'euros, montant supporté par la société commune créée avec VFLI, LSI (Logistique et services intermodaux), Condat exportera le double au moins, soit une sixième partie de ce que sera sa capacité nominale de production fin 2003.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 357 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO