Labelexpo 2019 : Miraclon (ex-Kodak) lance un cliché flexo sans solvant

Francis Corrégé, directeur du centre de technologie flexo zone EMEA, présente le cliché flexo Kodak Flexcel NX Ultra

Temps de production divisé par trois, pas de solvant, maintenance réduite... Francis Corrégé de Miraclon nous présente cette nouvelle plaque flexo.

Lors du salon Labelexpo 2019 à Bruxelles, Miraclon (ex division Kodak Flexcel Solutions) a lancé officiellement sa solution Kodak Flexcel NX Ultra sur le marché européen. Le système Kodak Flexcel NX Ultra, qui est disponible sur le continent américain depuis un an, permet la fabrication de clichés flexo avec un traitement à base d'eau sans solvant ni COV et une plaque prête à l'impression en moins d'une heure. Il est destiné aux applications d'étiquettes, de cartons et d'emballages souples et est compatible avec les gros volumes.

Cette plaque flexo est basée sur la plaque Kodak Flexcel NX, système phare qui a fait le succès de la flexo chez Kodak. Elle utilise le même CTP (Flexcel NX Imaging) avec seulement une nouvelle graveuse.

Un cliché en moins d'une heure avec le système Flexcel NX Ultra

L'un des principaux avantages de ce cliché est le gain de temps. Alors que les plaques à traitement traditionnel nécessitent environ 3 heures de fabrication (principalement dû au temps d'évaporation du solvant dans le cliché polymère), les plaques Kodak Flexcel NX Ultra ne demandent plus que 55 minutes.
"La solution complète permet de produire la première plaque en moins d’une heure, y compris le temps d’écriture du TIL (Thermal Imaging Layer) !", nous précise Francis Corrégé, directeur du centre de technologie flexo pour la zone EMEA. 

"Ces nouvelles plaques flexo Flexcel NX Ultra ont une durée de vie importante (équivalente à celle des plaques Flexcel NXH)", ajoute-t-il.

Une solution plus simple d'utilisation

Et si les plaques à l'eau existaient déjà chez d'autres fabricants, elles étaient pertinentes sur les courts tirages, en raison des contraintes de maintenance liées aux débris de polymère dans l'eau. "Ce problème a été réglé grâce à notre additif breveté Ultra Clean, nous permettant une maintenance réduite du système de gravure et de reproduire intégralement toutes les textures DigiCap qui ont fait le succès de Flexcel NX", ajoute-t-il. 

Le nouveau système se dispense de l'utilisation de solvants soit un gain d'environ 10 à 12 L/m². De plus, l'eau utilisée pour la fabrication et l'entretien de la machine (environ 15 L/m²) peut être rejetée dans le réseau des eaux usées après traitement.
"Les eaux usées de NX Ultra ne contiennent pas de COV et sont composées d'eau, de l'agent de traitement Kodak Ultra Clean et de polymère en suspension. L'eau est traitée pour éliminer le polymère en suspension avant de la rejeter dans le système des eaux usées. Nos clients peuvent choisir une société de service pour retirer et traiter l'eau, installer un système d'évaporation ou un simple système de floculation pour traiter l'eau sur site."

Les plaques sont disponibles dans des épaisseurs de 1,14 mm et 1,70 mm. Le premier produit disponible est la Kodak Flexcel NX Ultra 35 capable de produire des plaques d'une taille pouvant atteindre 35" x48" soit 889 x 1219,2 mm.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...