Microsoft France revoit sa politique tarifaire

Elle rencontre une farouche opposition. Des conditions commerciales plus réalistes ne seraient-elles pas le meilleur moyen de lutter contre le piratage, activité favorite des PME ?

Le 1er août prochain, le nouveau programme de logiciels pour les entreprises, Licencing 6, doit être enclenché par Microsoft. Par un de ses aspects, la Software Assurance, il fait grincer des dents. Cette disposition prévoit que les mises à jour à régler par les entreprises représenteront quasiment 30 % du prix d’une licence. De plus, elle interdit, de fait, les pratiques de mises à jour éloignées. Les entreprises seront quasiment tenues de procéder à l’achat très régulier de ces mises à jour. Cette manière de vendre a fait naître une forte opposition et Microsoft a dû accepter d’aménager sa politique commerciale. Finalement, les entreprises paieront en fonction de l’importance de leur parc de PC et sur trois ans. Ce n’est pas fini : Microsoft devrait avancer de nouvelles propositions aux entreprises d’ici deux mois.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...