Vivendi Universal : mais quid du pôle édition ?

Dans l'édition de samedi de notre confrère le Monde, cinq éditeurs, documentalistes et iconographes des éditions Larousse, Bordas, Armand Colin, Nathan et Le Robert, toutes filiales de VU, tirent la sonnette d'alarme.

Et à juste titre d'ailleurs. Leur constat : alors que les media bien pensant se sont mobilisés pour l'éviction de Pierre Lescure de son poste de président de Canal +, alors que les supputations filent bon train quant au prochain dépeçage du groupe ("aux français l'eau et Canal+, aux américains le cinéma et la musique et aux allemands la téléphonie"), rien du tout sur le pôle édition ! Rien sur l'avenir du troisième éditeur mondial, premier français naturellement ! Et pour les auteurs de cet article, de tirer la sonnette d'alarme sur le probable risque de voir absorbé ce patrimoine, cette part de notre exception culturelle, dans quelque organisation à vocation purement financière. Leur conclusion sans appel : "nous, éditeurs, n'avons pas la tête d'actifs non stratégiques (...) nous ne voulons pas être le cheval de Troie de multinationales étrangères". Bien dit !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...