Investissement lourd au Progrès de Lyon

Le quotidien du groupe Hersant remplace ses vieilles rotatives par trois Mainstream « gapless » d'Heidelberg.

Les machines seront installées, pour deux d'entre elles, à Lyon-Chassieu, et, pour la troisième, à Saint-Etienne. A Chassieu, les deux lignes de production totaliseront 64 groupes tandis que, à Saint-Etienne, il s'agira d'un machine 26 groupes. Elles auront une laize de 1 480 mm et une coupe de 500 mm. Elles imprimeront Le Progrès mais aussi Le Figaro, chaque jour, pour un tirage total de 300 000 exemplaires. A Chassieu, les machines produiront en 64 pages dont 24 en couleur. A Saint-Etienne, 48 pages dont 16 en couleur.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...