200 à 300 licenciement prévus à l'Imprimerie Nationale, selon la CGT

Ce serait le tribu à payer pour la perte du marché des annuaires de France Telecom

Dans un communiqué paru hier, la Filpac (La Fédération CGT des travailleurs des industries du livre, du papier et de la communication) a fait état d'une situation "extrêmement préoccupante" à l'Imprimerie nationale (IN). Selon l'organisation ouvrière, la direction envisagerait de 200 et 300 suppressions d'emplois, suppressions qui seraient la conséquence directe du retrait, par France Télécom pourtant membre du conseil d'administration de l'IN, de l'impression des annuaires (cf notre article du 20 juillet dernier).

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise