Incendie criminel dans les anciens locaux de Fava Print

1000 m2 de locaux ont été détruits. Le pire a été évité.

C'est dans la nuit de samedi à dimanche qu'un entrepôt faisant partie des locaux de l'ancienne imprimerie Fava Print ont été ravagés par un incendie criminel d'une rare violence. Occupé depuis la liquidation de l'imprimerie, par un stock de pièces détachées automobiles destinées à alimenter l'usine Renault toute proche, il ne reste rien des 1000m2 de l'entrepôt. Selon la société de gardiennage en charge des locaux, de nombreux individus auraient été aperçus rodant autour des bâtiments avant le sinistre, un sinistre que les enquêteurs estiment criminel, les locaux n'étant plus alimentés en électricité depuis des mois.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...