France Roto Offset (Alsace) s'équipe d'une nouvelle rotative

Après 4 mois de montage, sa KBA Comet est désormais pleinement opérationnelle.

Filiale du groupe de presse gratuite CIME, Roto Offset a la particularité, depuis 1987, d'imprimer sur des rotatives de presse tant du papier journal "classique" que du papier satiné exigeant l'utilisation de sécheurs. Les hebdomadaires du groupe, PAM (185.000ex), PAC (85.000ex), Hebdo Gab (117.000ex), Info Côte d'Or (90.000ex) sont en effet, pour des raisons de positionnement, composés d'une jaquette quadri de 8 pages tabloid en plus du traditionnel cahier 16 à 64 pages imprimé en 2 ou 4 couleurs sur un papier journal amélioré 52g. En 1987, quand l'entreprise se lance dans cette stratégie, seul Solna est en mesure de répondre à ses attentes. En transformant une rotative de presse D30 classique en machine mixte, par l'ajout de 4 groupes sécheurs. En 2000, quand le groupe décide de renouveler sa rotative, l'offre des fournisseurs de presses s'est quelque peu enrichie et 3 compétiteurs sont en lice : Goss, Man Roland (Uniset présente chez Roto Champagne Chaumont) et KBA (Comet). Avec un impératif pour Maurice Koenig, directeur technique de l'entreprise interrogé à ce sujet : "doubler la puissance séchée, c'est à dire passer de 8 à 16 pages, tout en restant en une bande". Au terme de la procédure classique d'appel d'offres et de négociation, c'est finalement la Comet de chez KBA qui est retenue, en configuration 3 tours d'impression 4/4, dont une tour améliorée. Avec à la clé, la possibilité d'imprimer notamment 16 pages quadri, 32 pages 2/2 et 16 pages séchées. L'investissement total s'élève à 5.4 millions d'euros, intégrant notamment un nouveau chemin de coupe et un encrage automatique, mais également un nouveau bâtiment... de 24 mètres de haut !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...