Man Roland : marche forcée sur l'Asie

La Chine et le Japon sont en première ligne.

La semaine dernière, l'entreprise annonçait la création d'une filiale en Chine, signe de l'importance croissante de ce pays pour l'entreprise mais également pour tous les fournisseurs des Arts Graphiques. Simple coïncidence de calendrier ou volonté marquée de communiquer sur son implantation en Asie, toujours est-il que l'entreprise annonce aujourd'hui sa montée en puissance au Japon, par le biais du rachat de la majorité des parts du capital de son distributeur local (80%), distributeur qu'elle contrôlait avec Dainippon Ink & Chemicals. Pour Günther Grass (!), président de Man Roland Japon (DIC), cette démarche reflète l'importance du pays du soleil levant, deuxième marché mondial de l'imprimerie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...