Presse magazine : après VNU, le Groupe Tests licencie

La presse professionnelle subit de plein fouet la réduction des budgets publicitaires. Au final les imprimeurs, déjà fragilisés, vont payer la note.

Le bal à été ouvert cet été par le groupe d'éditions VNU qui a annoncé un plan de réorganisation au sein de sa branche "Information Professionnelle" du fait d'un contexte publicitaire difficile : depuis 2000 les recettes ont en effet chuté de 35% et la reprise n'est pas espérée avant au moins 6 mois. Aujourd'hui, c'est au tour du Groupe Tests, éditeur spécialisé dans la presse informatique et plus connu dans les arts graphiques avec son titre "Caractère" de se mettre au diapason de ses concurrents. Au programme, le licenciement de près de 25% de ses effectifs, soit 117 personnes et l'arrêt de deux titres vendus en kiosque : "Le Nouvel Hebdo" et "Internet professionnel". Déjà malmenés en période de croissance par des éditeurs toujours plus âpres dans leurs négociations, les imprimeurs sont également les premiers touchés par cette crise. Une situation qui devrait faire prendre conscience à la profession de l'aspect suicidaire de certaines politiques tarifaires et de la nécessaire, sinon indispensable, réflexion collective à mener à ce sujet. Avec en exemple la démarche des papetiers ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...