La technologie Xerox de toner EA

La technologie d'agrégation par émulsion (Emulsion Aggregation) a été imaginée, il y a près de dix ans au centre de recherche de Xerox au Canada.

Dirigés par le Dr Loutfy, les chercheurs ont choisi, parmi un large éventail de solutions, une méthode plus économique pour fabriquer des toners très fins. L'équipe du XRCC a ensuite affiné la technologie en collaboration avec d'autres chercheurs des États-Unis, et de Fuji Xerox au Japon. Après huit ans de perfectionnement, ils ont abouti à une méthode chimique de croissance contrôlée des particules de toner, permettant de définir leur taille et forme. Le processus traditionnel de fabrication du toner consiste à pulvériser le produit de base, puis à tamiser le résultat pour obtenir la granulométrie voulue. Bien qu'il ait été amélioré pour optimiser le rendement, ce processus mécanique consomme encore trop d'énergie. Respect de l'environnement Le processus EA n'est pas mécanique et donc bien plus économique et respectueux de l'environnement. Les particules de toner sont produites à faible énergie, et leur croissance contrôlée en milieu aqueux. Elles sont ensuite extraites et traitées. La technologie Des chercheurs du centre de recherche de Xerox au Canada, sous la direction de Hadi Mahabadi, ont développé une approche chimique pour fabriquer de manière économique des particules de toner plus petites. Ils ont perfectionné une méthode de croissance contrôlée des particules à partir des molécules, pour obtenir la taille, la forme et la structure voulues. Ils ont ainsi pu fabriquer des particules sphériques ou " patatoïdes " de 3 à 5 microns de diamètre, tellement fines qu'il en faut une centaine pour dessiner le point à la fin de cette phrase. Les impressions sont plus précises et plus économiques, car elles utilisent moins de toner. Par rapport au diamètre habituel de 9 microns, des particules de 5 microns permettent d'économiser 40% de toner. Les impressions couleur rendent plus précisément les subtilités, les dégradés ou les changements de teinte, ainsi que les motifs complexes. En résumé Particules de toner calibrées en taille et forme, réalisées par croissance chimique contrôlée - Particules de 3 à 5 microns de diamètre - Une centaine de particules pour dessiner le point de ponctuation - Meilleur transfert sur le papier et réduction des pertes - Image plus précise - 40 % de toner en moins par page imprimée - Moins de déchets à la production du toner et à l'impression - Impression couleur plus précise, meilleurs dégradés et changements de teinte, motifs complexes plus détaillés. Le XRCC (Xerox Research Centre of Canada) est le centre mondial de recherche des matériaux de Xerox Corporation. Plus de 120 scientifiques et ingénieurs travaillent dans ses laboratoires de pointe et son usine chimique pilote, implantés à Mississauga (état d'Ontario). Depuis sa création en 1974, le Centre a enregistré plus de 700 brevets, et publié près de 800 articles, se plaçant ainsi au premier rang de la recherche des matériaux d'imagerie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...