Motion de défiance au Groupe Tests

Selon notre confrère la Tribune, les journalistes du groupe de presse en difficulté refusent le plan de restructuration du président Weiss.

Cette motion de défiance aurait été communiquée à la direction de l'entreprise et à ses actionnaires par courrier. Le plan présenté la semaine dernière prévoit le licenciement de 60 journalistes sur un total de 117 personnes et la suppression de deux titres. Confronté à l'effondrement du marché publicitaire, le Groupe Tests, qui édite notamment notre confrère Caractère, appartient à des fonds d'investissement anglo-saxons, Cinven, Carlyle et Apax.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...