Nouveauté NEWOHM solutions pré-presse présenté à l'Apple Expo

Le nouveau Mako CTP pour graver des plaques en 2 et 4 poses

ECRM présente un CTP abordable pour les presses 2 et 4 poses Pour répondre aux besoins des imprimeurs qui recherchaient des équipements CTP abordables pour leurs presses offset afin de produire des plaques sans passer par le film, la société NewOhm spécialisée dans l'intégration de systèmes pré-presse propose une nouvelle génération de CTP d'entrée de gamme pour le marché des presses 2/4 poses. La gamme des CTP d'ECRM ECRM, le fabricant américain bien connu pour ses systèmes d'écriture laser avec ses flasheuses 2, 4, 6 et 8 poses et maintenant avec sa gamme de CTP, associé depuis longtemps avec le RIP Harlequin PS3/PDF sur Mac ou Windows pour des solutions communes. La gamme des CTP DeserCat, TigerCat et WildCat s'étend vers l'entrée de gamme avec le Mako 2 CTP, qui intègre en un seul traitement la gravure haute qualité sur plaque offset métalliques en supprimant les films et transferts associés. Le procédé de gravure directe se fait à plat, sans déformation des plaques. L'introduction des plaques perforées est très simple grâce à la barrette de tétonnage montée pour chaque type de plaque selon la presse offset visée. Donc les paramétrages s'appuient spécifiquement sur le parc machines de chaque imprimeur. L'écriture se fait à partir d'une diode laser violet 405nm très fine puisque le spot d'une taille de 18 microns balaye très précisement sur toute la largeur des 56 cm maxi. Chaque écriture peut être choisie dans les "Setup" paramétrés selon le contexte avec un choix dans 6 résolutions de 1270 dpi à 3 556 dpi. La forme et les angles des points sont réglables dans le RIP. La qualité est là avec une linéature de trames programmables jusqu'à 200 lpi et sur une profondeur de 4096 niveaux de taille de points. La qualité d'un CTP se juge aussi sur la fidélité d'écriture et surtout sur la répétabilité, qui est de 25 microns pour l'utilisation du Mako CTP standard avec les supports préconisés. Les plaques métalliques de type argentique ou photopolymère de formats de 560 mm de large jusqu'à une longueur d'écriture maximum de 660 mm et sur des épaisseurs allant de 0,14 mm à 0,3 mm. La plaque perforée est placée sur barrette de tétonnage interchangeable et associée aux presses offset de chacun. Chaque plaque peut être insérée simplement avec un contrôle de mise en place sur 3 points, puis la gravure directe se fait très vite, par exemple le temps d'écriture d'une plaque de 510 x 400 mm à 2540 dpi se fait en 2mn & 5 secondes. Ce qui représente environ 10 minutes pour 4 plaques en quadrichromie. Un pont facultatif de transport pour le Mako 2 peut être configuré pour le transfert automatique à une développeuse en ligne, ce qui rendra ce système CTP encore plus rapide ! Enfin un CTP à la portée de tous Voilà enfin une solution valable pour produire directement des plaques métal avec une haute qualité pour quadrichromie ou plus. Le coût est si bas et la simplicité d’utilisation si grande que la majorité des petits et moyens imprimeurs passeront à ce type de CTP, rien que pour économiser l’étape du film devenue inutile. Le système RIP Harlequin proposé comprend la dernière version SW5.5x pour PS3 & PDF. Elle s'installe sur un Mac G3/G4 ou sur un Pc Windows NT/2000. Les performances étant liées aux configurations les plus récentes, donc il suffit d’un changement de matériel standard pour accroître la production. Ces solutions piloteront les flux pour Mako CTP à partir du PPD installé dans chaque station PAO/Pré-presse. Ce système peut évoluer selon l'importance des flux, du simple pilotage en RIP Unique ou Réseau avec contrôle direct en passant par une mode ROOM Many pour des épreuves recombinées vers des périphériques graphiques que sont les proofers, traceurs, copieurs, imprimantes jet d'encre et lasers. Il suffit d'ajouter le plugin et les profils ICC pour le système d'épreuvage au choix dans la liste des connexions disponibles. Séparations à la volée en mode In RIP Le RIP gère bien sûr les applications PAO/Pré-presse en PS3, qui font la séparation sur N-color en sortant. On peut également gagnez du temps en faisant faire la séparation CMJN des jobs en utilisant le mode In RIP. On ira plus vite pour le paramétrage de l’impression et on récupèrera la main plus vite sur sa station. Ce mode InRIP gère surtout les données brutes, même celles arrivant en composite RVB, plus les formats DCS, TIFF, PICT, WMF, JPEG, PRN, PDF, PDF-X1. Le RIP ajoutera automatiquement des mires, hirondelles, repères de coupe, barres de contrôle... même pour des documents venants de MS Office, Publisher, Acrobat, etc. Tout le système est pilotable depuis les stations Mac ou Windows avec RIP Harlequin, qui produira les fichiers rasterisés avec prévisualisation au passage que le CtServer enverra au Mako 2 CTP. RIP direct ou MaxWorkFlow pour vos flux PDF et TIFF/IT Pour créer et interpréter des fichiers PDF et TIFF/IT, le système Mako CTP avec RIP Harlequin peut recevoir des modules spécialisés pour la génération, le contrôle et l'écriture de ces fichiers prédictibles. On peut également rajouter de solutions de Workflow pour la gestion et l'imposition des jobs selon des contextes clients. Tout cela peut s'organiser avec suivi des cheminements pour chaque travail provenant de la PAO en passant par le RIP, jusqu’à la gravure de la plaque.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...