Yves-Marie Morault : "je ne suis pas intéressé par le rachat de la SNIL"

Face aux rumeurs de rachat du rotativiste picard, le président du groupe Morault contacté par GraphiLine dément cette rumeur "totalement infondée".

"D'ailleurs" a-t-il tenu à préciser, "la période actuelle de sous activité, notamment dans la rotative, n'incite pas à acquérir de nouvelles capacités de productions". "Je fais tout à fait confiance à l'équipe dirigeante de la SNIL pour trouver les solutions les plus adaptées à ses difficultés actuelles" a-t-il également indiqué. 21ème imprimeur français (classement GraphiLine), le Groupe Morault dispose de 12 imprimeries situées dans la grande région parisienne. Il emploie près de 550 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 61 millions d'euros, dans la rotative et la feuille. S'étant fortement développée par croissance externe ces dernières années, l'entreprise entend désormais optimiser le potentiel de chacune de ses structures. Notamment celle du Groupe des Imprimeries Champenoises (GIC), structure rachetée l'an dernier au Groupe du Louvre (Taittinger). A cette occasion, le Groupe Morault s'était enrichi de deux nouvelles usines, Châlons en Champagne (feuille) et Reims (rotative), et avait mis en place d'un vaste plan d'investissement bi-annuel de près de 7 millions d'euros, incluant notamment une presse 72x104 bobine/feuille Heidelberg.

Plus d'articles sur les chaînes :

Paris
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

GROUPE DES IMPRIMERIES MORAULT recrute

Actualités de l'entreprise