Edition : les enchères montent autour de Vivendi Universal Publishing

Selon notre confrère la tribune, le consortium mené par Paribas Affaires Industrielles serait donné favori.

Le groupe Lagardère serait distancé, ne parvenant pas à séduire les équipes de VUP, malgré son rapprochement du fonds américain Ripplewood qui a su constituer depuis 1995 avec WRC Media, l'un des deux derniers groupes américains encore présents dans les ouvrages scolaires, depuis l'absorption d'Houghton Mifflin par VUP. De son côté, l'offre d'Eurazeo associé à Carlyle serait similaire en montant à cette de PAI (3.25 milliards d'euros), cette dernière étant toutefois in fine jugée plus intéressante par Vivendi Universal. Le choix du repreneur serait imminent mais la direction de la multinationale de la communication et de l'eau, souhaitant optimiser les offres des prétendants, souhaite se donner le temps de la réflexion et ne pas agir sous la pression.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...