Laché par ses banques, le groupe Brepols est mis sous concordat

Pendant une période de 4 mois, la société est mise hors de portée de ses créanciers.

Cette décision du tribunal de commerce de Turnhout du 11 Octobre fait suite à "l'oukaze" de 8 banques de couper leurs lignes de crédit à l'entreprise. Une situation dramatique pour un groupe plongé dans un plan de restructuration lourd au niveau de sa branche imprimerie (BGI). Cette décision touche cette dernière bien entendu mais également le pôle agendas et albums photo (BGP). La direction sera assitée de commissaires dans l'élaboration d'un plan de continuation. Il est important de noter que la maison d'édition du groupe, Brepols Publishers et le fabricant de cartes à jouer Carta Mundi ne sont pas concernés par cette mesure.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...