Les Pages Jaunes de France Telecom à vendre ?

Cette information publiée par notre confrère la Tribune est finalement assez logique dans l'optique actuelle des opérateurs de la téléphonie.

Logée chez Wanadoo, au départ afin d'y apporter du chiffre d'affaires, l'activité annuaires est désormais jugée hors du coeur de métier de l'entreprise. Malgré leur rentabilité ou plutôt du fait de celles-ci, les Pages Jaunes représentent aujourd'hui pour France Telecom la possibilité d'une cession rapide pour un montant compris entre 2,5 et 3 milliards d'euros. Une goutte d'eau, au regard des 70 milliards d'euros de dettes de l'entreprise, mais une goutte d'eau tout de même bienvenue et indispensable. Cette stratégie de cession, déjà opérée par les principaux opérateurs mondiaux (KPN, BT, Sprint, etc.), peut expliquer aujourd'hui rétrospectivement, le peu de volonté du gouvernement français de ne pas obliger France Telecom à maintenir l'impression de ses annuaires à l'Imprimerie Nationale, une autre société d'Etat bien mal en point, afin de ne pas géner la vente. Face au sauvetage de FT, le sort de l'usine de Douai de l'IN n'a semble-t-il pas pesé bien lourd.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...