Imacon présente le scanner Flextight 646

Juste au-dessous du Flextight 848 en termes de résolution, mais gardant la même technologie à tambour virtuel pour une vitesse de numérisation à 40 Mo/mn en 16 bits, il s'adresse plus particulièrement aux studios indépendants

Format transparent : du 35 mm au 12X17 cm, format opaque : jusqu'au A4.
Résolution optique (non interpolée) de 80 à 6300 dpi, densité 4,6 Dmax. Numérisés à 16 bits/couleur, les fichiers conservent toute la richesse de l'image originale, mais aussi l'historique des paramétrages, grâce au nouveau format Tiff 3F (Flexible File Format) qui permet à un même fichier brut son exploitation ultérieure sur plusieurs supports (profils ICC avec tables de séparation).
Egalement, les métadonnées incluses par l'utilisateur dans ce même fichier de sortie seront utilisées pour l'indexation de l'image dans une base de données (champs IPTC).
Le Flextight 646 est livré avec le logiciel FlexColor 3.5, compatible Mac (OS X et OS 9) et Windows, qui crée et exploite le format 3F.
Ainsi l'achat du 646 se révèle un investissement judicieux pour qui veut se constituer dès aujourd'hui un fonds numérique (digital asset), car la qualité que génère l'ensemble scan+logiciel, copie conforme de l'original, sera forcément exploitable à terme (un module d'import 3F est déjà disponible pour Photoshop). Ce scanner ne peut toutefois recevoir le chargeur optionnel du FT 848, le scanner haut-de-gamme d'Imacon plus adapté à la production intensive.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...