Un nouveau patron pour le groupe Amaury

Le revers dans l'affaire du Futuroscope coûte son poste à l'actuel président du directoire, Pierre Courcol, au profit de celui du conseil de surveillance et propriétaire : Philippe Amaury soi-même.

A cette occasion, le groupe qui contrôle le Parisien, Aujourd'hui en France et l'Equipe change de structure pour se doter d'un président unique. Philippe Amaury, qui détient 75% des titres de l'entreprise aux côtés de Hachette reprend donc la main. Il sera secondé dans cette tâche par Jacques Guérin, qui de Directeur Général du Parisien passe DG du groupe.

Les gros dossiers ne manquent pas pour les deux hommes, à commencer par celui des imprimeries. D'ici fin 2003, le groupe Amaury doit en effet se doter de cinq nouvelles imprimeries, soit un investissement industriel de près de 100 millions d'euros. Elles permettront, notamment pour celle de Mitry-Mory en Ile de France, d'imprimer le Parisien et Aujourd'hui en France en couleur et de boucler les éditions plus tard.

Une démarche sous la haute surveillance du syndicat du Livre CGT avec qui Jacques Guérin a déjà dû batailler très ferme pour négocier la sortie du Parisien des NMPP pour assurer seul sa distribution.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...