Edition : l'imprimerie Lesaffre investit le secteur de la reliure

L'entreprise tournaisienne a repris l'atelier de reliure de Casterman Imprimerie. Retour sur une démarche humaine et industrielle exemplaire.

C'est au mois de Juillet dernier que commence toute l'histoire. Michel Gobert, ancien responsable reliure-brochage de Casterman Imprimerie contacte Jean-Louis Lesaffre avec un projet : remonter un département reliure, à partir de celui de l'imprimerie Casterman, en faillite. Avec un constat : le risque de voir disparaître des compétences reconnues dans le domaine et de voir éparpillé un matériel performant à l'occasion d'une liquidation que toute la profession anticipe. Ayant déjà créé une structure dédiée au façonnage ("Façonnage"), Jean-Louis Lesaffre connait bien cette problématique. Etant particulièrement actif dans la BD, il ne dispose toutefois ni de l'équipe ni des matériels à même de répondre à ses besoins importants dans la reliure "hard cover". Autre élément clé, basé à Tournai lui aussi, l'industriel qui a toujours mis en oeuvre un management très humain ne peut se résoudre au "massacre social" annoncé. D'autant plus qu'il connait bien Casterman Imprimerie pour y faire tourner une 4 couleurs depuis quelques mois déjà. Le courant passant bien entre les deux hommes, le projet industriel "tenant la route", le groupe Target est contacté pour le montage de l'opération. Fonds d'investissement, Target a une particularité : financé par des indsutriels belges de renom, le fonds se donne comme mission d'aider à la reprise d'entreprises par leurs cadres et ce par le biais de financements et de coaching. En bref, faciliter la transmission d'entreprises, les ancrer en Belgique et éviter leur éventuelle disparition. Fin Octobre, le projet est présenté au curateur, qui prévoit la reprise du pôle reliure de l'entreprise. Fin Novembre, il est confirmé par le dépôt d'une garantie bancaire, seule garantie de ce type alors proposée par les éventuels repreneurs de Casterman Imprimerie. A cette même période, un routeur de Tournai, Pascal Leurquin, fait une offre de reprise du pôle rotative avec un montage financier complexe de location gérance jusqu'à fin Août 2003. Devant le refus des curateurs (MMe Mercier & Claeys) d'une solution mixte, reprise ferme pour partie et location gérance pour l'autre, les différentes parties transigent sur une double location gérance au terme de laquelle le tandem Lesaffre-Gobert pourra reprendre le pôle brochage-reliure en Août. Une reprise qui permet de facto à l'Imprimerie Lesaffre de maîtriser la quasi totalité de son cycle de production, et donc de réintégrer un savoir faire indispensable et très apprécié des éditeurs. Une opération qui a conclu une année 2002 décidémment très riche en évènements pour l'entreprise de Tournai, avec l'acquisition d'une secondre 8 couleurs 70x102, de deux CTP Topsetter, d'un système d'encrage automatique Technotrans pour les 4, 5 et 8 couleurs et d'un système de contrôle hygrométrique Draabe pour l'usine.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...