Hafiba choisit Masstransit

Hafiba, l'unité pré-presse conjointe de Hachette Filipacchi et Bayard Presse, vient d'acquérir l'application MassTransit afin de rationaliser ses transferts de fichiers numériques.

Deux flux de production – l'un vers les imprimeurs l'autre en provenance des éditeurs – vont ainsi être déployés et seront pleinement opérationnels fin mars 2003. FLUX EN AVAL : PLUS DE COMPATIBILITÉ AVEC LES IMPRIMEURS "Depuis quelques années, HAFIBA utilise déjà le transfert numérique pour adresser ses données à ses imprimeurs.Dans la majorité des cas, il s'agit de fichiers Tiff-IT. Nous avons souhaité aller plus loin, afin de les rationaliser, de les exploiter pleinement et même de les développer en amont du pré-presse," explique Vincent Mas, directeur technique de HAFIBA. "De mon point de vue, il est essentiel dans un soucis d'homogénéité, de cohérence et de facilité de communication entre deux partenaires, de pouvoir s'assurer d'une pleine compatibilité entre deux systèmes situés aux extrémités d'une chaîne. Quand on a un problème à résoudre en pleine nuit – et cela peut arriver – il faut que les personnes situées de part et d'autre aient un langage commun.De façon à ce que le problème en question soit rapidement et aisément solutionné. Nous avons consulté l'ensemble des prestataires disposant d'une solution adéquat, qu'il s'agisse de services ou d'applications. Comme deux de nos imprimeurs avaient eux aussi étudié le problème et venaient de s'équiper de l'application MassTransit, ce soucis de compatibilité d'une part, sa simplicité, ses fonctionnalités et son intégration aisée avec notre logiciel de suivi de production interne d'autre part, ont fait le choix de MassTransit." FLUX EN AMONT : DEPUIS LES ÉDITEURS,REMPLACER LE FTP PAR MASSTRANSIT "Nous allons déployer un deuxième flux, en amont, depuis les sites d'éditions.De façon à ce que l'ensemble des échanges de fichiers puissent être gérés de la même façon. Ainsi, nous allons installer chez eux six Clients Satellites – ils sont compris dans l'achat des deux licences MassTransit Serveur Entreprise que nous acquérons –, trois chez Bayard et trois chez Hachette Filipacchi. Nous pourrons ainsi directement récupérer l'ensemble des fichiers (XPress, polices, logos, images, etc.) en toute simplicité et en toute transparence. Nous n'aurons alors plus qu'à mettre en place les process automatisés pour que les deux flux soient le plus possible interconnectés."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...