Stora Enso inquiet des surcapacités de production dans le papier journal

Sa nouvelle machine géante dont l'inauguration est prévue en Juin en Belgique va pourtant mettre 100.000 tonnes de papier journal en plus par an, sur le marché européen.

Cette fameuse machine à papier, la PM4, située à LangerBrugge, disposera ainsi d'une capacité de production de 400.000 tonnes annuelles. Elle remplace deux machines anciennes réparties sur deux sites de production, Langerbrugge et Summa (Finlande), dont la capacité combinée s'élevait à 300.000 tonnes. Si, sur le papier, la fusion de deux entités en une seule permet de faire des gains évidents de productivité, le tonnage additionnel sur lequel comptait le papetier pour amortir ce nouvel outil industriel ne sera sans doute pas au rendez-vous avant quelques mois, voire quelques années. Une nouvelle confirmée le 6 Mars dernier par le DG France de Stora Enso, Gauthier Tyrel de Poix, lors de sa traditionnelle conférence de presse, qui n'excluait pas de retarder la montée en puissance de la nouvelle machine. Une décision lourde de conséquences financières pour Stora Enso, qui a notamment dû passer de lourdes provisions suite au rachat de Consolidated Papers en 2001, mais une décision sans doute incontournable sur un marché surcapacitaire et qui commence à souffrir de l'arrivée de concurrents américains, dopés par la faiblesse du dollar.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...