Mouvement de grève chez Fécomme-Quebecor

Une partie des 145 salariés de l'usine de Claye-Souilly sont en grève depuis hier. Leurs revendications portent sur des questions salariales.

Ce mouvement de grève est le premier qui affecte cette usine depuis 1995, date de son rachat par le géant canadien Quebecor. La grogne des salariés porte sur la suppression de leur participation aux bénéfices en 2002, ainsi que sur une augmentation de leur rémunération de 1 euro de l'heure. Des revendications qui surviennent alors que le groupe traverse de grosses difficultés en France et doit conduire des restructurations difficiles, notamment à Blois et Mary.

Plus d'articles sur les chaînes :

Seine-et-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise