Le groupement Impriclub présente sa "feuille de route" 2003

Le 17 janvier dernier, les sociétaires d'Impriclub se sont réunis pour faire un point sur le secteur de l'imprimerie et des arts graphiques et émettre quelques réflexions quant aux mois à venir.

Si l'industrie de l'imprimerie a été fortement touchée en 2001, elle l'a été encore plus en 2002, année qui a vu de nombreuses imprimeries fermer leurs portes. Selon Jean-Yves LENORMAND, Président de Cloître Imprimeurs et Président d'IMPRICLUB, « L'imprimerie a connu une baisse notable de son activité, passant sous les -4,5 % de la production annuelle ». Toutefois, le maintien du prix de la matière première (encres, papiers…) a permis à certaines entreprises d'en limiter les conséquences. Pour Jean-Yves LENORMAND, cette situation s’explique notamment « par la surcapacité chronique du marché régnant depuis plusieurs années, qui provoque la baisse des prix et fragilise ainsi les petites imprimeries ». L'année à venir devrait se présenter « sous de meilleurs auspices et ce, malgré une conjoncture économico-politique mondiale assez floue, susceptible de générer une hausse du prix du pétrole qui pourrait se répercuter sur le prix des matières premières. Cependant, si le 2e semestre devrait voir une hausse de l'activité - les carnets de commandes des imprimeurs se remplissent généralement sur le court terme -, des fermetures d'entreprises sont malheureusement encore à attendre. » Président de MG EXPANSION, holding comprenant l'Imprimerie VAL DE LOIRE, SCANN OUEST, à Nantes et à Rennes, Yann MADEC estime que « 2003 sera une année un peu plus profitable », même s'il n'envisage qu'un maintien de l'activité pré-presse, et prévoit un repli de l’impression. Le constat de Vincent VALANTIN, Président de VALBLOR, est plus positif : « Pour VALBLOR, l’année 2002 a été stable par rapport à 2001. En outre, fin janvier 2003, le chiffre d’affaires enregistrait une hausse de 20 % par rapport à l’année précédente. Les chiffres de février et de mars s’annoncent très bons. » Vincent VALANTIN, qui n’a rien changé à sa politique commerciale, analyse tout simplement la situation : « nos clients se portent bien, ils ont envie de le faire savoir et n’hésitent pas à communiquer. » Pour Annie MONTAGARD-LAFFONT, Présidente du Directoire de l'Imprimerie LAFFONT, à Avignon : « il est difficile de dégager un sentiment commun aux sociétaires IMPRICLUB sur l’année passée, car la conjoncture dépend également des situations économiques régionales, et des spécificités de chacun. « Optimistes ou pessimistes, les impressions des différents sociétaires sont, quoi qu’il arrive, tournées vers l'avenir, toujours motivées par la volonté de défendre un savoir-faire unique. » Annie MONTAGARD-LAFFONT reste déterminée à « défendre toujours plus sa profession » qu’elle souhaite voir « s'adapter rapidement aux nouvelles donnes fixées par le marché. » Les actions 2003 Tout au long de l'année, IMPRICLUB organise des réunions sur un thème précis, ou à l'attention d'une fonction précise. De plus, des études et des enquêtes sont réalisées régulièrement, permettant à chaque sociétaire de se situer économiquement par rapport aux autres. • Les ateliers pré-presse : trois ateliers ont été mis en place en 2002. Quatre sont prévus cette année. • IMPRICLUB prévoit également la mise en place d'un logiciel de suivi commercial pour tous les sociétaires, en mars 2003. Ce logiciel permettra à la fois de structurer l'activité des commerciaux, de posséder une trace des différentes actions envers les clients, mais également de conserver une mémoire clientèle pour l'entreprise. • Les formations fournisseurs permettent chaque année aux sociétaires de découvrir un nouveau produit ou une nouvelle machine, mais également de trouver une aide à l'utilisation d'une machine ou d'obtenir des formations techniques. • Réunion des chefs de fabrication. Cette réunion a pour but de travailler sur l'élaboration des dossiers Fabrication : comparaison, point de vue, préciser et recenser les besoins, les problèmes… • Réunion des DAF pour les encours clients et la gestion des retards de règlements. Cette question a fait l'objet d'une enquête auprès des sociétaires, en novembre 2002. Une synthèse des réponses est en cours de réalisation avant de réunir chaque responsable pour trouver une solution commune pouvant être adaptée au Groupement. • Le comité des jeunes : les successeurs des imprimeries sociétaires d'IMPRICLUB ont fait part de leur volonté en 2002 de se rencontrer afin d'échanger leurs visions d'avenir quant à leur succession dans l'imprimerie familiale. Cette rencontre sera reconduite au printemps 2003. • Une enquête sur les salaires est en cours de finalisation et verra le jour à la fin du 1er semestre. Cette étude permettra de faire le point sur les salaires en entreprises pour chaque type de poste. • L'Assemblée Générale de IMPRICLUB est prévue du 12 au 15 juin à Dinard.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...