Premiers résultats d'une centrale d'achats de papier montée par 20 imprimeurs allemands

Il y a 1 an, ils ont décidé de se regrouper pour contrebalancer le poids des distributeurs de papier. A l'heure d'un premier bilan, ils annoncent un gain moyen de 10%.

Basée à Aix la Chapelle (Aachen), le groupement d'achat de Papier Schaffrath est le fruit d'une démarche dont l'objectif est clairement annoncé par ses 20 fondateurs, des imprimeries majoritairement familiales : améliorer leurs conditions d'achats. Dans un pays où la pratique des marges arrières est inconnue sinon peu appliquée, leur objectif initial n'était pas en effet de toucher des remises de fin d'année et de se les partager mais tout simplement de massifier leurs commandes pour obtenir de meilleurs prix. Au final, ce sont près de 10.000 tonnes de papier qui ont été achetées par ce biais, générant une économie directe de 10% pour chaque imprimeur. Dans la pratique, le groupement, autofinancé, prend en charge toutes les négociations avec les grossistes et joue un rôle de conseil auprès des imprimeurs, qui lui délèguent cette mission. Au début très réticents, les grossistes, notamment Antalis ont finalement joué le jeu. Une attitude différente aurait d'ailleurs été bien étonnante et ayant sans doute relevé du refus de vente. Car au final, face à la concentration du secteur du papier, de la production de pâte à la distribution, qu'elle autre solution que la concentration de leurs achats reste-t-il aux imprimeurs pour maintenir une -petite et bien relative- indépendance achats ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...