Du nouveau pour l'impression offset sur film, pvc et aluminium

Heidelberg et IST viennent de présenter un nouveau process de séchage UV qui facilite grandement l'impression de ces supports "difficiles".

L'objectif : faciliter le séchage des encres UV sur le PVC, le film voire les supports aluminisés. Une "spécialité" qui, en France, regroupe des imprimeurs comme Narboni (91), Isra (26), Excelsior (81) ou l'Imprimerie du Val de Loir (41). Le marché considéré est vaste, cartes magnétiques, tapis de souris, emballages divers, étiquettes, autocollants, etc. mais présente une barrière d'entrée difficile et onéreuse pour les imprimeurs, tant en investissements qu'en coûts d'exploitation (groupe sécheur derrière chaque groupe d'impression, réfrigération, marges voire recettes spécifiques sur les presses pour combattre l'electricité statique et faciiter la prise de pinces, gâche, faible productivité...). Le système présenté par les deux industriels et dénommé CoolCure UV consiste à injecter de l'azote gazeux entre le support et les sécheurs UV intermédiaires, placés derrière chaque groupe d'impression. L'azote réduit la concentration d'oxygène et évite la polymérisation de l'encre UV sur le support. Les avantages avancés seraient particulièrement intéressants : l'utilisation de lampes UV moins fortes réduirait les risques de déformation des supports et donc les besoins de réfrigération induits et permettrait une plus forte productivité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...