Contretemps dans le rachat de PrintCafe par EFI

Initiallement, les deux entreprises avaient annoncé que la reprise devait avoir lieu avant la fin du premier trimestre.

Au final, la reprise devrait se conclure dans le courant du dernier trimestre. Dans un communiqué de presse à destination de la communauté financière, EFI justifie ce retard par l'absence d'accord de la part de la SEC, le gendarme de Wall-Street. L'entreprise indique que dès l'accord obtenu, le reprise pourra avoir lieu. Un retard bienvenu au final pour EFI, qui lui permet d'annoncer de bons chiffres sur le troisème trimestre. Mais un retard qui ne manque pas d'inquiéter les financiers à deux niveaux : tout d'abord au sujet des accusations portées contre PrintCafe pour publication de données financières fausses et ensuite au sujet des 12 millions de dollars de dettes de PrintCafe qui arrivent à échéance.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...