Humeur : l'unilatéralisme américain s'affiche encore... en matière de passeports

Un délai de quelques mois pourrait être accordé aux pays dont les passeports ne sont pas à lecture optique. Du travail en perspective pour les imprimeries publiques européennes...

Actuellement, les ressortissants de 27 pays, dont la Belgique, la France et le Luxembourg, peuvent aller aux Etats-Unis d'Amérique sans visa, un simple passeport suffisant. Une situation qui disparaîtra au profit du visa et d'un entretien dans un consulat américain, si les 27 pays en question ne dotent pas leurs concitoyens de passeports à lecture optique. Une mesure incontournable aux yeux de nos amis américains afin de garantir leur sécurité intérieure. Et qui leur premettra de se constituer un fichier informatique en temps réel dont on ne dit pas s'il sera enregistré... auprès de la CNIL ! Initialement, l'ultimatum américain était fixé au 1er Octobre. Mais devant les protestations des 27 pays en question, l'administration Bush se déclare prête à repousser la date d'entrée en vigueur de cette décision. Outre le fait qu'elle oblige l'ensemble des pays alliés des Etats-Unis d'Amérique à modifier leurs passeports pour satisfaire à la dernière lubie de l'Oncle Sam (à moins d'exposer leurs ressortissants à de longues démarches administratives), cette décision est un nouvel exemple d'un unilatéralisme que l'on aurait cru inimaginable il y a quelques années encore. Une décision qui, ajoutée au questionnaire que l'on est obligé de remplir dans l'avion, avant de fouler le sol du nouveau monde et par lequel on déclare ne pas être un terroriste (mais que les américains n'ont pas à remplir quand ils viennent en Europe...), rend le déplacement vraiment pénible. Au final, les seuls acteurs qui bénéficieront de cette mesure chez nous sont les imprimeries publiques chargées de l'impression des passeports. Un surcroît d'activité qui, en ces temps difficiles, est une aubaine à côté de laquelle on ne peut passer. Bush, bienfaiteur incompris de l'imprimerie ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...