Pertes et restructurations au programme d'Havas

La sixième agence de publicité mondiale dans la tourmente.

Sur le premier semestre, Havas affiche une perte nette de 58 millions d'euros, perte qui intègre 50 millions d'euros d'amortissement de survaleurs. Il y a un an tout juste, l'entreprise annonçait un "petit" bénéfice de 15 millions d'euros. Ces chiffres ont beaucoup déçu les analystes financiers notamment celui du résultat d'exploitation, en chute de 40% à 68 millions d'euros (82 millions en 2002). Des chiffres qui intègrent le coût de restructuration d'Havas (750 départs sur le premier semestre) et qui n'affecteront pas ceux du second semestre. En pleine réorganisation, Havas annonce se recentrer autour de 3 pôles bien distincts : - un réseau mondial unique de communication intégrée Euro RSCG Worldwide ; - un réseau créatif, Arnold Worldwide Partners ; - une division d'achat d'espaces, MPG. Ce qui signifie la suppression des services spécialisés, entrainant de facto la cession d'une vingtaine de sociétés pour un montant estimé à 50 millions d'euros. Mais également 850 nouvelles suppressions d'emploi d'ici 2005.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...