Hélio : Howitt repousse le lancement du projet Equator

Des doutes de plus en plus grands pointent quant à son avenir.

Ce projet de création d'une unité hélio par l'imprimeur britannique avait laissé les spécialistes du secteur dubitatifs. Eu égard notamment au ticket d'entrée du marché de l'hélio en Europe. Initialement, l'usine devait rentrer en activité à la mi-2004. Or, force est de constater qu'à date, seuls des sondages de terrain ont été réalisés à l'emplacement de la future usine et qu'aucune presse n'a été commandée. La direction d'Howitt repousse donc son projet à une date ultérieure, argant de la complexité du dossier, notamment en matière d'aides régionales. Des aides régionales qui, pour bon nombres d'acteurs de la profession, à l'instar des fonds structurels européens, concourent avant tout à fausser les règles du marché et de la concurrence. Car à y regarder de plus près, si un projet comme Equator ne peut être lancé sans d'importantes aides et subventions, est-il seulement viable sur le long terme ? En bref et pour être plus direct : est-ce au contribuable d'aider à créer des emplois peu pérennes dans des structures sous-capitalisées qui oeuvreront de toute façon aux dépends des salariés de sociétés déjà existantes ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...