Rotative : succès pour le colloque FICG-Altavia

Près d'une centaine de participants de toute l'Europe. Un Livre blanc en est très attendu.

C'était la toute première fois que des rotativistes venus de toute l'Europe pouvaient débattre ensemble des facteurs discriminants qui pénalisent leur activité en Europe et aborder les solutions collectives qui pourraient être mises en oeuvre pour y remédier. A côté des inévitables distortions dûes aux différentes législations sociales en vigueur sur le vieux continent, les professionnels de la rotative ont unanimement cité : - l'effet dévastateur des fonds structurels européens, qui, sous prétexte d'aider au développement de certaines régions, pénalisent les acteurs des autres pays. - les législations sur les entreprises en difficulté qui, trop souvent, maintiennent artificiellement en vie des entreprises qui, temporairement délestées de leurs charges, concurrencent de façon totalement déloyale des entreprises saines. Certains entrepreneurs de taille moyenne ont également cité des distortions en matière d'achat. Distortions, dans certains cas, dûes aux stratégies locales de certains fournisseurs mais distortions qui souvent apparaissent comme la résultante d'une masse critique d'achat inférieure à celle des plus grands groupes. Ce colloque a également été l'occasion de mettre en avant le besoin des rotativistes de disposer d'une meilleure connaissance pan-européenne de leur métier, tant en terme d'investissements réalisés, que de stratégie, de connaissance des marchés, etc. Nous reviendrons d'ici quelques semaines sur ce constat et le détaillerons largement plus. Pour ce qui est des actions collectives permettant de remédier à cette situation, si certains anglo-saxons restent réservés quant à leur efficacité, la majorité des participants s'est toutefois entendue pour reconnaître leur besoin : tant en matière d'information, que de lobbying, notamment à Bruxelles. En y associant le plus large panel d'organisations professionnelles possible. D'ores et déjà, cette démarche originale, qui associe la profession à ses clients est un succès. Un succès qui doit maintenant déboucher sur des actions concrètes afin de desserrer l'étau qui bloque actuellement la profession.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

ALTAVIA PARIS recrute

Actualités de l'entreprise