Industrie papetière : Tembec confronté à la pollution olfactive de l'une de ses usines

Depuis deux ans, le papetier ne parvient pas à supprimer une pollution qui affecte fortement les habitants de Matane (Québec).

En cause, la fermentation des déchêts (boues) stockés sur un site d'enfouissement, déchêts issus de la production de pâte à papier de son usine (60 tonnes par jour).

Depuis deux ans, l'industriel se démène et a déjà investi 500.000 dollars pour trouver une solution mais les améliorations obtenues ne sont pas encore significatives.

Une solution semble consister de solutions bio-chimiques, qui consisteraient à injecter des agents "destructeurs d'odeurs" au coeur de la décharge.

Une grande première au Québec dans l'industrie papetière.

A noter qu'avant 1995, les déchets des usines étaient rejetés directement dans le fleuve sans aucun traitement.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...