Rotative : le britannique WE Berry en redressement

Cette entreprise familiale vient d'être placée sous le contrôle d'un administrateur judiciaire (KPMG Corporate Recovery) dans le but de trouver un repreneur.

Fondée il y a 120 ans et toujours basée à Bradford, l'imprimerie emploie près de 150 salariés. Confrontée à de grosses difficultés de trésorerie suite à 3 exercices consécutifs se soldant par des pertes, elle a réalisée 18.8 millions de livres de chiffre d'affaires l'an dernier pour une perte de 1.12 million. Disposant d'un parc de rotatives Heidelberg en 8, 16 et 24 pages, WE Berry est spécialisée dans le marketing direct et les imprimés financiers. Sa dernière acquisition en termes de presse remonte à 1999, année au cours de laquelle elle s'était équipée d'une Sunday M3000.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...