Presse : la bataille des gratuits rebondit

Trois éditeurs s'allient pour contrer l'offensive des éditeurs nordiques.

Raillés lors de leur lancement par la profession sur le peu d'avenir de leur modèle économique, critiqués et combattus au propre et au figuré par le syndicat du livre, les quotidiens gratuits se sont imposés dans le paysage comme une alternative qui séduit particulièrement les jeunes urbains.

Au point qu'il semble désormais incontournable pour un groupe de presse d'en disposer un à son catalogue.

A ces fins, Amaury, la socpresse et HFM souhaitent lancer une fédération de quotidiens gratuits dans une dizaine d'agglomérations.

A terme, une dizaine de titres devrait être lancée dans l'hexagone, disposant d'une régie commune.

Avec un objectif très clair : tenter de récupérer les budgets publicitaires qui vont actuellement chez Metro et 20 Minutes.

Si le challenge semble crédible à Lille et Lyon avec Lille+ et Lyon+, le marché parisien semble désormais difficile à conquérir, 20 Minutes y diffusant déjà 450.000 exemplaires et Metro 350.000.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...