Compte rendu du dernier déjeuner du Groupement des Importateurs de Papiers et de Cartons

C'est au Cercle Suédois que les membres du GIPC se sont retrouvés lundi 1er décembre 2003, pour assister à une intervention de M. Alain Cerkevic, PDG de l'Information Mutuelle, sur le thème "L'industrie graphique : Panorama 2002/2003 et Perspectives".

En fonction de sa position d'observateur privilégié et de conseil, Alain Cerkevic a pu se livrer à une analyse objective et sans concession de la situation difficile traversée par le secteur des industries graphiques et de ses fournisseurs depuis trois ans. Il a notamment souligné la faiblesse persistante du marché publicitaire, observée dans la plupart des pays d'Europe, et ses conséquences particulièrement pénalisantes en ce qui concerne les taux d'utilisation des capacités de production dans l'imprimerie et la baisse significative des consommations de papier dans le secteur de l'impression rotative. En raison de cette situation, le nombre de défaillance d'entreprises, tant en France que dans les autres pays d'Europe, a atteint des seuils alarmants. Si, de l'avis général, la consommation pourrait se redresser au second semestre 2004, Alain Cerkevic a mis en garde son auditoire sur le danger de se satisfaire d'une amélioration conjoncturelle et de négliger les mutations structurelles des relations fournisseurs / clients dans le secteur. Selon lui, il convient d'être particulièrement conscient : * de la probable accélération des restructurations, * de la généralisation de la professionnalisation de la fonction achats, et donc, pour les entreprises fournisseurs, de l'absolue nécessité de répondre par une professionnalisation identique de la fonction vente. Après un échange avec la salle, cette conférence s'est achevée autour d'un sympathique buffet scandinave, lieu propice pour de nombreux commentaires et échanges bilatéraux. A propos du GIPC Présidé par Pierre Barki (Barki Agency), le GIPC regroupe 40 adhérents, agents d'usines indépendants ou filiales commerciales de producteurs étrangers, qui, ensemble, représentent 56% de la consommation apparente de papiers et cartons en France

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...