Editis : le oui de Bruxelles à Lagardère

La Commission européenne vient d'accepter officiellement le plan de repise partielle que lui avait soumis le groupe de communication français

Au terme de ce plan, le premieréditeur mondial de magazine devra cèdera près de 60% d'Editis, l'ancien pôle édition de Vivendi Universal. Une cession rendue obligatoire car une reprise totale aurait conduit le nouveau groupe en position dominante. Les entités qui rejoignent Lagardère sont donc les maisons d'édition Larousse, Armand Colin, Dunod et Dalloz ainsi que l'éditeur espagnol Anaya. Les actifs à céder comprennent les maisons de littérature générale, les éditeurs scolaires (Nathan, Bordas) et les livres de poche, ce qui représente un chiffre d'affaires annuel de 550 millions d'euros.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...