La Bulgarie, paradis européen des faux monnayeurs ?

Une nouvelle imprimerie clandestine démantelée samedi dans le nord du pays. 15 depuis 2001 !

L'attrait de l'Europe et de sa prospérité économique sont sans conteste des états de fait qui indiffèrent totalement les citoyens de l'Union. Leur peu d'implication, ou de réaction quant à la constitution en cours le démontre tous les jours. Cependant, à nos frontières, il n'en est pas de même : l'Europe fait rêver, l'Europe attire, l'Europe motive. Par delà même la raison ou le respect de la loi. La Bulgarie, qui ne fait pas encore partie des candidats possibles à l'intégration, compte ainsi parmi ses habitants de véritables férus de l'Europe, de sa monnaie, de ses Jeux Olympiques. En deux ans, 15 imprimeries de fausse monnaie (d'euros pour être direct) y ont été démantelées. Des démantèlement menés de concert entre la police locale et Europol. Dernier exemple en date, samedi, à Rosse, dans le Nord du pays, les autorités ont découvert une imprimerie qui roulait de vrais-faux chèques de voyage, d'un montant unitaire de 100 euros, au nom de la Banque nationale de Grèce, destinés aux Jeux Olympiques d'Athènes... Deux hommes ont été arrêtés, qui étaient aussi spécialisés dans les faux diplômes. Si leurs diplômes et leurs chèques de voyages étaient faux, nul ne peut en revanche leur contester leur europhilie !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...