RealTimeImage, nouveau membre à part entière de la CIP4, annonce le développement d’un serveur d’applications JDF

Première mise en oeuvre de JDF avec Esko-Graphics.

RealTimeImage, Inc. (RTI), numéro un mondial de l’épreuvage en ligne, est désormais membre à part entière de la CIP4 (Cooperation for the Integration of Processes in Prepress, Press and Postpress). La société annonce également le développement d’un serveur d’applications JDF, qui, pour son premier déploiement, connectera le système RealTimeProof à la solution prépresse d’Esko-Graphics. « La spécification JDF de la CIP4 est un standard émergent important pour les flux de production automatisée. Bon nombre de nos clients envisagent sérieusement de passer au JDF. Cette fois encore, nous veillerons à les devancer afin qu’ils ne soient pas retardés lorsqu’ils se décideront à mettre en oeuvre cette norme de flux de production », a déclaré Yehuda Messinger, vice-président directeur de la division Graphic Arts de RealTimeImage. « En tant que membre effectif de la CIP4, nous entendons rester activement impliqués dans le JDF. Aussi sommes-nous très heureux de pouvoir annoncer le développement de notre serveur d’applications JDF, et son déploiement initial avec Esko-Graphics, partenaire prestigieux par qui commence notre soutien au JDF. » La spécification JDF (Job Definition Format) propose une syntaxe commune et un consensus sur la manière de procéder pour automatiser les flux, préserver les données et les instructions d’un bout à l’autre du cycle de vie d’un travail, et gérer les messages vers et entre les différents équipements de production. « C’est à travers le soutien et l’implication de chefs de file tels que RealTimeImage que le JDF fera son chemin », a commenté James E. Harvey, directeur exécutif de la CIP4. A propos de JDF JDF est la norme sectorielle visant à simplifier l’échange d’informations entre applications et systèmes dans et autour de l’industrie des arts graphiques. Le JDF s’appuie sur, et étend, des solutions partielles préexistantes, telles que le format PPF (Print Production Format) de la CIP3 et le PJTF (Portable Job Ticket Format) d’Adobe Systems. Il permet aussi l’intégration des applications commerciales et des outils de planification dans le flux de production technique. Le JDF vient s’ajouter au nombre croissant de standards basés sur XML, ce qui garantit une portabilité maximale entre les différentes plates-formes et une interaction immédiate avec les systèmes basés sur Internet.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...