Les partenaires NGP franchissent une étape décisive en finalisant leurs modèles d’interface JDF

La Networked Graphic Production™ (NGP, ou Production Graphique en Réseau) a franchi une nouvelle étape décisive en définissant les modalités d’utilisation des éléments clés du format JDF, lesquels permettront aux produits et solutions des partenaires NGP™ de communiquer entre eux aux différents stades de la chaîne de production imprimée.

Les Partenaires NGP sont parvenus à cerner, au sein de la spécification JDF, les aspects critiques aptes à générer un maximum de valeur ajoutée pour leurs clients. La définition de ce sous-ensemble ouvre la voie à l’intégration multifournisseur en synthétisant les sections qui seront en premier lieu mises en œuvre par les membres de l’initiative NGP parmi les 900 pages que comporte la spécification JDF. Dans ce contexte, la NGP a publié cinq documents détaillant les intégrations bilatérales existant entre les différents systèmes utilisés par les imprimeurs à l’heure actuelle, parmi lesquels les systèmes de GPAO, les systèmes prépresse, les systèmes/consoles de presse, les équipements de finition et les logiciels de planification de la production. Ouvrir les voies d’intégration Concrètement, ces documents schématisent la manière dont deux fournisseurs partenaires peuvent chacun incorporer des structures JDF à leurs solutions en vue de simplifier leur intégration. L’adoption de l’interface JDF permettra aux 36 partenaires NGP de concevoir des solutions capables de communiquer entre elles. Ces solutions NGP pourront ainsi être combinées pour instaurer un flux transparent de tâches et de données de production d’un bout à l’autre de la chaîne de production. Ces documents ne rivalisent pas avec les travaux du comité du CIP4 chargé de définir le format JDF. Ils expliquent comment utiliser la spécification JDF de manière à réaliser une intégration la plus efficace et rentable possible. En déterminant le niveau minimal d’interopérabilité, ils illustrent les modalités de fonctionnement des paramètres intégrés. « Nous avons sélectionné plusieurs critères servant de modèle aux intégrations futures entre partenaires », explique Bob BIERWAGEN, président du groupe de travail de développement NGP. « En publiant ces documents richement détaillés, nous espérons aider le secteur tout entier à prendre conscience du potentiel des intégrations multifournisseur et de la manière dont ce potentiel peut être exploité à travers l’initiative NGP. En outre, du fait de l’appartenance de tous les partenaires NGP au CIP4, nous sommes en mesure de fournir un retour immédiat et des témoignages d’intégration réels aux groupes de travail du CIP4, qui façonnent la spécification JDF proprement dite. » Générer de la valeur ajoutée « La NGP apporte une valeur ajoutée indéniable aux sociétés partenaires », affirme David SPARLING, directeur technique chez Prism, l’un des partenaires NGP. « La réduction de la spécification JDF à un sous-ensemble explicite et gérable facilitera considérablement le développement de points d’intégration pour nos produits. Elle permettra de réaliser l’interopérabilité dans des délais raisonnables – un impératif particulièrement sensible pour les entreprises disposant d’un budget de développement limité. » « Les partenaires NGP emploient d’ores et déjà ces spécifications et se consacrent pour l’instant à la mise au point et au contrôle de leurs solutions entre elles, parfois sur les sites des clients », explique Bob BIERWAGEN. « Ceci est bien la preuve que l’initiative NGP permet au secteur d’exploiter tout le potentiel du JDF sur la base d’un format performant. » Quelque 40 solutions JDF sont en préparation en vue de la Drupa, dont certaines seront en démonstration sur le stand NGP (hall 4, stand B22). A propos de la Networked Graphic Production La Networked Graphic Production s’est fixé pour objectif d’améliorer l’efficacité du secteur de l’impression par le biais de l’automatisation, de l’intégration et de l’interopérabilité des systèmes de différents fournisseurs. A cette fin, elle préconise la définition d’un jeu standardisé d’interfaces NGP, basées sur la norme JDF. L’adoption de l’interface JDF permet aux diverses solutions des partenaires NGP de communiquer entre elles. Ces solutions NGP « plug-and-play » peuvent ainsi être combinées pour instaurer un flux transparent de tâches et de données de production d’un bout à l’autre de la chaîne de production.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...