Lancement du programme sur le vieillissement de la main-d'oeuvre dans le secteur de l'imprimerie au Québec

Le Comité sectoriel de main-d'oeuvre des communications graphiques du Québec a procédé aujourd'hui au lancement officiel de son programme d'intervention en matière de vieillissement de la main-d'oeuvre dans le secteur de l'imprimerie.

Sous le thème Penser aujourd'hui pour demain, ce programme vise à informer les entreprises sur l'impact du vieillissement de la main-d'oeuvre dans notre industrie et à les sensibiliser sur l'importance de maintenir en emploi les travailleurs d'expérience et de combattre les préjugés envers ces derniers. Il offre aussi aux entreprises des outils efficaces leur permettant de faire la gestion prévisionnelle de la main-d'oeuvre et l'embauche de personnel expérimenté de même que des services de référence et de soutien destinés aux travailleurs âgés. "Grâce à la contribution financière des gouvernements fédéral et provincial, nous avons pu mettre en place ce vaste projet de communication et développer des outils novateurs, a déclaré monsieur Michel Cliche, directeur général du Comité sectoriel. La mise en place de ce programme découle de deux importants phénomènes démographiques : le départ massif à la retraite des baby-boomers au cours des prochaines années et le faible taux de natalité au Québec. Ces deux facteurs auront de graves répercussions sur notre industrie en entraînant une pénurie de main-d'oeuvre expérimentée et l'absence de relève à court et à moyen termes." Au cours des derniers mois, une étude a été réalisée afin de mesurer l'impact et de circonscrire le phénomène du vieillissement de la main-d'oeuvre dans le secteur de l'imprimerie au Québec. Cette étude révèle que ce sont les régions des Laurentides et de Laval qui connaissent les proportions les plus élevées de travailleurs âgés de 55 ans et plus, soit un travailleur sur cinq ou 17,5 % et 20,8 % respectivement. Plus de 60 %, soit 61,9 % des travailleurs âgés de 55 ans et plus se retrouvent principalement dans trois métiers de l'impression, soit opérateurs de procédés complémentaires, 1er pressier sur presse offset à feuilles et 1er pressier sur presse offset rotative. Il ressort également de cette étude que plus de la moitié des entreprises, soit 65 %, ne considèrent pas que le vieillissement de la main- d'oeuvre soit un problème important. De plus, 71% des entreprises considèrent comme étant faible les chances d'embaucher un travailleur âgé de 55 ans et plus. "Ces résultats démontrent l'importance et la nécessité de poursuivre notre travail de sensibilisation et d'information auprès des entreprises de notre secteur d'activité", a commenté M. Cliche. Afin d'informer et sensibiliser les entreprises aux enjeux du vieillissement de la main-d'oeuvre, le Comité sectoriel a conçu une brochure d'information, des affiches et une nouvelle section sur son site Internet. La brochure trace le portrait de la situation au Québec dans le secteur l'impression. Elle offre également des pistes d'actions afin de solutionner les problèmes liés à la pénurie de main-d'oeuvre expérimentée, notamment, par le maintien en emploi des travailleurs d'expérience, leur formation et le transfert de leurs connaissances aux employés. Cette brochure vise aussi à sensibiliser les entreprises aux mythes et aux réalités en regard aux travailleurs âgés. Deux affiches ont également été produites afin de promouvoir la formation des travailleurs d'expérience et de combattre les préjugés vis-à-vis de ces derniers. La nouvelle section 55 ans et + du site Internet du Comité sectoriel offre aussi une multitude d'information, tant pour les entreprises que pour les travailleurs. Grâce à la création d'un répertoire et d'une interface, cette nouvelle section permet également aux entreprises d'afficher des postes s'adressant exclusivement aux travailleurs expérimentés. Ces derniers peuvent aussi y déposer leur curriculum vitae afin d'y être consulté par les employeurs. Le Comité sectoriel a développé, en partenariat avec les gens de l'industrie, un Guide de gestion prévisionnelle de la main-d'oeuvre destiné aux entreprises. Cet outil novateur permet de planifier les besoins en matière de ressources humaines, en tenant compte des départs prévisibles et des embauches. Il trace aussi le portrait démographique de l'entreprise et définit les stratégies et un plan d'actions réaliste, propre à chacune d'entre elles. Le Guide de gestion prévisionnelle est accompagné d'un Cd-Rom et du Questionnaire de besoins et d'intérêts du travailleur d'expérience. Ce questionnaire vise à aider les travailleurs âgés à faire le point sur la dernière partie de leur carrière et leur permettant, entre autres, de prendre une décision éclairée quant au moment de leur retraite. "La question du vieillissement de la main-d'oeuvre est d'un intérêt capital pour les dirigeants d'entreprises. Les travailleurs d'expérience détiennent une somme considérable de compétences et de connaissances que notre industrie a tout intérêt à conserver afin d'en faire profiter l'ensemble des travailleurs", a déclaré monsieur Yves Audet, co-président patronal du Comité sectoriel. Pour sa part, le co-président syndical, monsieur Alain Derome, a poursuivi en mentionnant que "les actions prises par le Comité sectoriel sont autant de voies qui favorisent la reconnaissance de la valeur de nos travailleurs d'expérience et qui permettent d'appréhender le phénomène inévitable du vieillissement de la main-d'oeuvre de manière plus optimiste."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...