Résultats 2003 d'Agfa : bénéfice net en hausse de 66,5%

Le chiffre d'affaires 2003 d'Agfa a atteint 4.215 millions d'euros, soit une baisse de 10,0 % due à la fois à un euro fort, à un accroissement de l'érosion des prix et à la dépression des marchés Consumer Imaging.

Le résultat d'exploitation du Groupe a augmenté pour atteindre 528 millions d'euros. Le bénéfice net a augmenté pour atteindre 323 millions d'euros, soit 2,44 euros par titre. Le Groupe a continué à générer des cash flows importants, même en ces temps difficiles. Les marchés européens se sont montrés plus déprimés que ceux du reste du monde. Néanmoins, du fait de la fermeté de l'euro, la part de l'Europe dans le chiffre d'affaires du Groupe a augmenté pour atteindre 50,9 pour cent. Pour la division Graphic Systems : Le chiffre d'affaires de Graphic Systems a atteint 1.622 millions d'euros en 2003, soit une diminution de 10,5 pour cent par comparaison avec l'année 2002. Si l'on exclut les variations de change, la baisse se limite à 3,5 pour cent et est due à la faiblesse constante des marchés graphiques. Le résultat d'exploitation s'est monté à 90 millions d'euros, contre 126 millions d'euros l'année précédente. Un fléchissement des ventes, des effets de change négatifs et un accroissement de l'érosion des prix expliquent cette tendance. Le retour sur ventes s'est quant à lui chiffré à 5,5 pour cent, contre 7,0 pour cent en 2002. Le passage à l'exposition directe de plaques s'est poursuivi. La forte demande en plaques numériques a incité Agfa à investir dans des capacités de production supplémentaires. La nouvelle unité de production de plaques d'impression implantée à Wuxi en Chine est devenue opérationnelle au mois d'octobre. Agfa a également renforcé sa position au Royaume-Uni par l'acquisition de Printing Techniques Ltd. qui détenait déjà les droits de distribution locaux pour une part importante des plaques d'impression offset Agfa. Agfa a également repris à Esko-Graphics toutes les obligations de service et de support pour son système d'exposition de plaques et son logiciel de flux de production pour journaux. Avec l'acquisition en fin d'année de dotrix, une société belge spécialisée dans les solutions d'impression numérique couleur dédiées aux applications industrielles, Agfa a dépassé le domaine du prépresse pour entrer dans l'univers de l'impression jet d'encre, qui, selon toute attente, alimentera la croissance à l'avenir. L'importance des logiciels a également continué à s'accentuer en 2003. Agfa a lancé : Sublima, une technologie de tramage ultramoderne qui assure une impression de qualité supérieure. :Delano, un système Web de gestion de projet à l'échelle de l'entreprise et :ApogeeX, la nouvelle version étendue du logiciel de flux de production, ont en outre été mis sur le marché.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...