Corlet Imprimeur restructure son activité compogravure

La perte d'un important client éditeur travaillant désormais avec un imprimeur français disposant de sites à Madagascar et en Europe de l'Est conduit l'industriel normand à licencier 5 salariés.

Ces 5 salariés travaillaient dans l'atelier compogravure de l'unité de Condé-sur-Noireau, le siège historique du groupe. Elles étaient en charge de la saisie de textes et la mise en page de catalogues et guides touristiques et ont refusé des propositions de reclassement au sein des ateliers finition et expédition. L'activité compogravure de l'imprimerie a compté jusqu'à 50 personnes. Il n'en subsiste plus que 16. Une situation qui reflète la concurrence des pays à faibles coûts de main d'oeuvre, à laquelle notre secteur est et sera de plus en plus confronté dans les années à venir.

Plus d'articles sur les chaînes :

Calvados
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise