Privatisation de Portucel : le mariage du papier et du ciment ?

Selon des sources proches du dossier, le gouvernement portugais aurait affiché sa préférence pour le dossier de reprise présenté par le cimentier portugais Semapa.

La réponse définitive des autorités locales sera connu d'ici demain. En attendant, les 4 prétendants à la reprise, les portugais Semapa et Cofina, le sud-africain Anglo-American et la français Lecta sont dans l'expectative.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...