Drupa 2004 : La marque Monotype réintroduite à l’occasion du lancement d’une nouvelle famille de polices de caractères de premier plan

Agfa Monotype remet en vigueur la légendaire marque Monotype, du nom de la prestigieuse fonderie.

Cette réintroduction coïncide avec la diffusion de ses toutes nouvelles polices de caractères, les Neo Sans et Neo Tech, créations du dessinateur Sebastian Lester. L’origine de nombreux concepts stylistiques caractérisant les Neo Sans et Tech découle d’une commande : une agence de création a contacté la fonderie Monotype en vue de concevoir et réaliser l’étude conceptuelle d’une nouvelle police innovante, futuriste mais d’emploi très étendu. Le défi consistait à imaginer ce qui pourrait être, selon les consignes mêmes de l’agence, un alphabet précurseur qui ne soit pas « agressif, gadget ou éphémère. » En dépit de l’accueil chaleureux que l’agence avait réservé au projet, la suppression de la ligne budgétaire, bureaucratiquement décrétée, entraîna son abandon. Mais Sebastian Lester avait cogité et conservait un copieux dossier d’épures et d’essais préliminaires en vue d’approcher les fondamentaux de ce qui dénote une police « ultra-moderne » et « futuriste ». L’alphabet Neo Sans véhicule cette modernité radicale. Des contours des Neo Tech émane cette subtile impression futuriste d’être une police en avance sur son temps. Les deux familles sont parfaitement adaptées, tant au titrage qu’à la composition courante. Sebastian Lester en dit que le dessin est « lisible sans être passe-partout, rythmé sans être tape à l’il, expressif sans être prédominant. Les deux se combinent harmonieusement pour créer un jeu typographique complet, net, d’emploi diversifié, et fortement original. » Les deux familles seront promues dans la presse graphique européenne à la faveur d’une campagne de publicité signée de la marque Monotype. « Il est encore possible que Monotype incarne le classicisme par excellence : elle est la source de ses fleurons. Mais ces nouvelles familles, ainsi que d’autres parmi les plus récentes issues de nos studios, démontrent l’adaptabilité et la diversité créative de nos équipes de stylisme qui produisent des alphabets innovants en phase avec les tendances du moment », commente John McCallum, directeur général de Monotype. Les deux familles sont disponibles en format PostScript pour les systèmes Macintosh et en formats PostScript et TrueType pour les PC-compatibles.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...