Papier : Matussière & Forest dépose le bilan

Après une baisse de 5,3% du chiffre d'affaires 2003 et après avoir procédé à la suppression de 322 emplois, la société iséroise à déposé son bilan avec demande de mise en redressement judiciaire.

Papetier indépendant d'origine familiale, coté en Bourse au 1er Marché, le groupe dispose de 8 sites de production en France, représentant une production de 369 327 tonnes de papier en 2002.

L'activité du groupe s'articule autour de 2 pôles :
- papiers de communication (75% du CA) : papier journal, papiers d'impression-écriture destinés à l'édition et aux supports publicitaires ;
- papiers à usages industriels (25%) : papiers d'emballage, papiers pour enveloppes et pour articles de classement.

A noter que Papeterie de Voiron et Papeteries de Lancey, deux filiales du groupe, ne sont pas concernées par cette procédure.

Dans un communiqué de presse, le P-DG du dernier papetier indépendant français (37% du capital sont dans le public, les familles fondatrices en détenant 49% et 63% des droits de vote), Henri Kreitmann, déclare : «Cette mesure nous permet de poursuivre plus sereinement les négociations en vue de l'entrée au capital du groupe de partenaires financiers nécessaires pour reconstituer les fonds propres».

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...