Papier : ça bétonne pour Portucel

Comme nous l'annoncions il y a quelques semaines déjà, le cimentier portugais Semapa vient d'être retenu par le gouvernement pour la privatisation du papetier.

Semapa reprend donc 30% du capital de l'entreprise, capital qui était contrôlé à hauteur de 55.7% par l'état portugais. Parmi les critères qui ont conduit au choix de Semapa, nul doute que la nationalité même du cimentier a lourdement pesé dans la balance, les capitaux ainsi que le centre de décision restant nationaux.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...