Dernière minute : RWE sort du capital d'Heidelberg

Le groupe de services allemand vient de céder les 50% du capital du constructeur de presses d'imprimerie qu'il détenait encore.

Cette cession s'opère par le biais d'un reclassement en Bourse couplé à une émission d'obligations convertibles. Ce placement portera sur 30 millions d'actions HeidelbergDruck. Quant aux obligations convertibles, d'une durée de trois ans, elles seront échangeables en 525 millions d'euros d'actions pour une prime de conversion de l'ordre de 35% par rapport au prix retenu. Les modalités exactes de cette opération seront communiquées jeudi à l'issue de la période d'acceptation. Cette cession n'est pas une surprise. Cela fait des mois déjà que le groupe de services aux collectivités a fait part de son intention de sortir d'activités qui ne sont plus dans son coeur d'activité. En Avril, RWE a ainsi cédé ses 56% du capital du groupe de BTP Hochtief pour 950 millions d'euros. Par ces cession, RWE compte réduire son niveau d'endettement à moins de 17 milliards d'euros d'ici la fin 2005. Cette sortie du capital d'Heidelberg intervient quelques jours après l'annonce par le constructeur de presses de ses premiers chiffres pour le dernier exercice, des chiffres moins catastrophiques que prévus et après la finalisation de sa sortie des secteurs de la rotative et du numérique.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...