Labeur : sursis prolongé pour l'Alençonnaise d'Impression

Le tribunal de commerce d'Alençon se donne un mois pour étudier le projet de reprise présenté par des cadres de l'imprimerie berruyère, CCIF.

C'est donc le 28 Juin prochain que les salariés de l'Alençonnaise seront fixés sur leur sort. Pour Jean-Marc Thévennard, président du directoire de CCIF (Création Communication, Impression et Façonnage), une imprimerie issue de la reprise d'IFC, l'objectif de cette offre de reprise est double : compléter l'activité livre et agenda de CCIF mais aussi maintenir de l'emploi industriel en France. Au terme du plan présenté, 3 associés, MM Serge de la Fuente (CCIF), Jean-Marc Thévennard (CCIF) et Jean-Pierre Valin (ex- cadre des papeteries Hammelin) reprendraient l'Alençonnaise d'Impression en s'engageant à maintenir 16 emplois sur les 22 actuels. Si le propriétaire des locaux, Monsieur Morland, a déjà donné son accord quant à la poursuite du bail en cas de reprise, les repreneurs négocient actuellement avec les crédit bailleurs de l'Alençonnaise, quant au solde de financement de presses Komori.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...